AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ceridwen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 11:01



Ma Répartition à Poudlard


Prénom(s) - Nom





Celui qui accepte le mensonge n'est pas moins sot que celui qui refuse la vérité.



Votre identité

Sur Hogwarts Imperium

Élève [X] / Professeur [?] / Personnel [?] / Mangemort [?]
  • Nom : Luper.
  • Prénom(s) : Ceridwen.
  • Surnom(s) : Cerise, Ceri, Dwen etc ...
  • Âge : Onze ans.
  • Nationalité : Japonaise - Anglaise.
  • Date de naissance : 14 Mars 2006.


Physique & Caractère

Sur Hogwarts Imperium
À trop s'y frotter, on s'y pique.


Un visage d’enfant gâté malgré le fait qu’elle n’en soit plus une, a tôt fait de mettre la petite morte de honte. Des traits fins, délicats, dessinent les contours de son visage quelque peu ovale, accentuent ainsi la teneur de ses yeux sur sa figure juvénile. De grands yeux pénétrant, intimidant, d’une couleur étrangement marron/noir selon ses humeurs, prône les regards de la jeune femme. Un regard sans le moindre secret tels les miroirs de ses véritables pensées profondes, à qui savent les déchiffrer. Une naïveté de gamine y perle de surcroît, alors qu’on peut y voir son éternelle curiosité devant toute chose de la vie. De fins sourcils d’une couleur tout aussi foncés surmontent le tout dans des lignes minces et recourbés vers l’intérieur de l’œil. Un nez droit et volontaire surplombe ses lèvres soigneusement pulpeuses, voir boudeuse, malgré la pâleur maladive de celles-ci. Les joues de la l'enfant sont constamment rosées par les émotions qu’elle dégage. Arborant des airs de moue, ou même de scepticisme, haussant un seul sourcil, les expressions faciales de la jeune fille ne sont jamais laissées au hasard, voulant tout dire d’eux-mêmes. Il n’est pas rare de la voir relever un peu la lèvre inférieure, fronçant les sourcils vers l’intérieur l’air butée en croisant les bras sur sa poitrine, tapant du pied comme une enfant à laquelle on aurait volé la poupée. Encadrant le tout par des cheveux semi-longs dans les tons noirs aux reflets quelque peu brunâtres, lui arrivant juste un peu sous les épaules. Toujours bien coiffé, Ceridwen s’amuse à y insérer une fleur chaque fois qu’elle le peut, accentuant ainsi ses airs infantiles sans le vouloir. Semi-attachées histoire qu’ils n’encombrent pas son visage, la fille y forme une étrange chinions à l’aide d’une simple broche argenté ayant la forme d’un papillon, son insecte fétiche. Bien que son visage puisse faire douter de son âge véritable, le corps de la jeune femme émet tout de même les signes confirmant la chose. Une taille de guêpe accompagnée d’une poitrine quasi inexistante prouve bien qu’elle n’est rien de moins qu'une fillette.. De taille moyenne, elle ne dépasse tout de même pas la plupart des filles qui l’entourent, trop souvent obligé de lever légèrement la tête pour regarder quelqu’un en face.

Maigrichonne, Ceridwen a pourtant des gestes élancés et promptes, légèrement cabré sur le côté. Ce voyant une fâcheuse habitude à s’appuyer plus sur une de ses jambes que l’autre au lieu d’équilibrer le tout en se tenant bien droite. Elle est une petite femme au physique ne pouvant que confirmer son attitude. Pas très imposante, elle se risquerait tout de même bien droite devant quelqu’un lui voulant le moindre mal, à elle ou à sa famille. Naturellement colorée, la petite revêtit principalement sa robe d'étudiante, bien qu'elle y met toujours sa touche personnelle dans tous les genres. Tenues simples et amples, elle ajoute des draperies, brodées de tissus multicolores et de dentelles généralement dans les tons d’argents, de roses crème et de blancs, se portant comme un foulard. Une bague de diamant perle son index de la main droite, qu’elle n’enlève jamais d’ailleurs. Elle peaufine le tout d’autre bijoux et accessoire selon ses humeurs matinaux. Elle n’a pas pour habitude d’user d’artifices pour enjoliver son physique comme le maquillage ou ce genre de chose, laissant toujours son visage au naturel. Imprégnée de certaines manies qu’elle n’arrive tout simplement pas à ce débarrassé, elle porte instinctivement un doigt sur son menton chaque fois qu’elle réfléchit en levant doucement les yeux vers les ciels comme si elle arrivait à voir l’intérieur de son crâne. Plutôt ridicule n’est-ce pas ? Tout comme cette habitude de toujours fixer les gens avec cet air si éteint sur le visage… La petite a tôt fait de rendre les autres mal à l’aise en sa présence ce qui ne lui fait pas vraiment une bonne impression les premières fois. Chaque première impression se termine toujours par un véritable désastre… Ses gestes corporels démontrant clairement son indifférence face à tout ce qui peut bien se trouver devant elle, n’aide pas non plus la chose. Les haussements d’épaules ici et là ne prouve seulement qu’elle est une enfant sans la moindre notion de la vraie vie des adultes... Quoiqu'il en soit, la petite semi-asiatique ne passe que très rarement inaperçu avec toutes ses couleurs qui brisent que trop souvent le raffinement de la tenu standard des étudiants. Pour dire, un mur trouverait qu'elle lui fait de l'ombre. Sans compter ses gestes très souvent exagéré alors qu'elle parle simplement de banalité. Toujours un sourire aux lèvres, on se demande toujours ce à quoi elle peut bien penser sur le moment, quoique, ce n'est que rarement quelque chose de pertinent aussi. Pour dire la vérité, ne tomber pas dans le piège! Il y aurait tant d'autre chose à dire!

Ah et bien passons maintenant à ma partie préféré, qui est, son attitude évidemment. Non, non, j'avais pas terminé! Ne soupirez pas comme ça voyons! Ah, là c'est mieux … Maintenant que j'ai de nouveau votre attention, je peux continuer?

Un comportement qu'on pourrait s'en doute confondre avec les mangas, soit, grandement exagéré dans tous les sens. Elle passe d'un émotion à l'autre sans même laisser un temps pour que les autres comprennent son raisonnement ou une logique quelconque. Espiègle, elle n'hésite pas un instant à faire un mauvais coup, ou même,se mettre les pieds dans les plats, la tête la première. Un visage, tantôt malicieux, laisse maintenant place à une moue faussement couverte de regret. Quoi de mieux que de minauder afin de voir sa sentence rabaissé sous ses faux airs de petite fille épeuré? À vrai dire oui, elle se voit quelque peu hypocrite lorsque la situation peut être tourné à son avantage, quoique, manipulatrice serait le mot juste. Pourtant, jamais la fillette ne se servirait de manipulation négligeable afin d'avoir ce qu'elle souhaite dans un autre cas. Pour sûr, les remontrances, elle y est habitué depuis le temps, elle sait alors comment agir pour s'en sortir un peu tout de même. Une attitude de gamine en effervescence, voilà la boule de nerfs qui arrive! La plupart du temps de bonne humeur, elle sautille, rit trop fort, bouscule les gens sans la moindre gêne. Elle vit et agit que par ses émotions, au diable le reste! Une caractère tout de même bien trempé, la demoiselle n'a pas la langue dans sa poche! Pour le peu de circonstances où elle affirme réellement ce qu'elle pense à haute voix, elle déconcerte, choque les gens par sa franchise désarmante et voir même déroutante et blessante. Difficile d'avoir une vérité toute crue et clairement révélée en plein visage sans se sentir poignardé par son regard innocent et son manque cruel de délicatesse dans ses propos. D'une naïveté singulière, son regard en amande démontre son comportement plutôt cinglant, abrupte. Des sentiments enfantins, elle se voit légèrement sans cœur par moment, puisqu'elle ne se souci que très peu de ce qui l'entoure. Malgré sa taille de guêpe,elle ne sans laisse jamais imposer par les autres pour autant, nul n'est suffisamment imposant pour qu'elle daigne enfin se taire, bien que parfois, ça ne lui ferait pas de tort de sceller ses lèvres à double tour. Légèrement sauvage aux premiers instants, elle ne se laisse pas approcher aussi facilement. Elle sait cependant se faire entendre parmi les foules lorsque nécessaire et débat ses points de vue avec ardeur et conviction. Elle aime particulièrement user d'ironie ou de cynisme ce qui lui donne une légère pointe d'arrogance. Doté d'un tact sournois, elle sait où planter l'aiguille pour faire réagir autrui sans le moindre effort. Un tempérament bouillonnant, accompagné d'une volonté de fer, un mélange dangereux et corrosif brûle dans les veines de la jeune fille, prête à exploser à tout moment. Faites gaffe...

Cependant, contournant ses colères d'enfant gâtée, Ceridwen gagne à être connu et même peut-être, apprécié par certain. Elle peut tout aussi bien vous démontrer une toute autre facette de sa personnalité si controversée et excentrique. Constamment le sourire aux lèvres, la gamine respire la joie de vivre dans toutes les fibres de son corps frêle. Adorant égayer ses amis, elle n'hésite pas à tout faire en son pouvoir pour apaiser les cœurs brisées ou tout simplement leur remonter le moral. Une sensibilité de bambin, prompte aux rires et aux moqueries, elle a tôt fait de se faire des ennemies malgré ses bonnes intentions un peu douteuses. Le problème, c'est que la témérité de la jeune fille n'a pour dire, presque aucune limite. Alors, il ne serait pas rare de la voir jouer également un fâcheux tour à ses professeurs que pour rire. En fait, Ceridwen à simplement la mauvaise habitude à oublier de réfléchir avant d'agir, chose qui lui serait certainement favorable bien des fois d'ailleurs. D'une nature spontanée, elle agit selon ce que son cœur de gamine lui dicte plutôt que sa logique. Aux premiers regards, elle à tout d'une petite peste. D'un calme feinte la plupart du temps, la fillette peut paraître quelque peu froide voir même distante avec les autres. Mais ce n'est qu'apparence, car au fond, la demoiselle passe simplement le plus clair de son temps perdu dans ses pensées réfléchissant à tout et rien. Constamment dans les nuages, bien ancré dans les profondeurs de son esprit,. Ceridwen a prit l'habitude d'entendre sans pour autant écouter véritablement les mots prononcés. Une habitude qui, malgré elle, refait souvent surface. Elle pourrait sembler vous écouter attentivement et même adorer vos paroles alors qu'elle vogue simplement dans le plus profond de son être. De nature distraite pour un rien, la jeune femme a toujours eu du mal à garder sa propre concentration sur une chose à la fois. Pour finir, l'attitude démesuré de la semi-asiatique démontre simplement son manque d'assurance qu'elle cache habillement derrière un masque d'exagération. Un vrai petit cœur sur deux pattes, lorsqu'on la connaît bien. Après tout, que jeunesse se vive non?







Votre Histoire

Sur Hogwarts Imperium
Pourquoi faire simple, lorsqu'on peut faire compliqué ?


Kim Aoi Ikoru, une jeune femme âgé simplement de dix-neuf ans, parcourait déjà les villes du monde pour son nouveau travaille. En tant que Moldu, jamais même elle n'eut conscience de l’existence de la magie dans son propre monde. Jeune japonaise de famille plutôt pauvre, travailler était pour elle la seule option possible, ayant donc rapidement lâché les études pour se concentrer sur une carrière pour le moins payante tout de même. Mais lors d'un de ces nombreux voyages, son existence fut probablement chamboulé à jamais. C'était dans un détour, un moment d'inattention, qu'elle tomba nez à nez avec un jeune Anglais du nom de Tristan Luper, un richissime Londonien. Il était beau, grand et fort,tandis que la jeune Kim manquait, quand à elle, cruellement de confiance en elle. Ne s'attendant sûrement à ce que le bel homme, à peine âgé de vingt-trois ans, lui vienne en aide, c'est la bouche entre-ouverte qu'elle le contemplait dans un silence presque gêné. Alors qu'elle avait fait tomber la majorité de ses documents, qu'elle avait pourtant cru retenir de la chute, celui-ci se pencha sur elle afin de la relever à l'aide d'une main. Un genou écorché, mais rien de bien grave. En parfait gentleman, le prince charmant, fraîchement débarqué, pansait délicatement sa blessure mineur à l'aide d'un tissu prit de sa poche. Jamais un instant la jeune femme ne se serait douté de qui elle avait en face d'elle. Profondément désolé d'avoir heurté la belle asiatique, il l'invita à un dîner en tête à tête, afin de réparer ses tords. Rouge de gêne, elle avait malgré tout finit par accepté, quoiqu'il ne lui avait pas vraiment laissé le choix non plus. Devant le charme exotique de la jeune femme, l'Anglais n'avait pu faire autrement que d’éprouver de tendres sentiments à son égard, et cela, dès la première soirée passé ensemble. Une semaine avait passé, tandis que Kim en oublia même presque son travaille pour passer le plus de temps possible avec le beau Tristan. Arrivant même, tout juste, à l'aéroport de Londres, elle faillit manquer son vole à force de passé trop de moment avec lui. C'était tout de même dans un petit bain de larme qu'elle quitta finalement son cher prétendant, afin de retourné chez elle.

Un soir, en revenant chez elle, une lettre attendait près de sa table de chevet, drôlement décoré de fleur. C'était en apercevant le destinataire qu'elle fut surprise de sa provenance. Mais, comment avait-il fait pour savoir ainsi ses coordonnés exact? Elle ne se souvenait pourtant pas avoir eu le temps de lui donner avant de courir vers les embarquements. Quoiqu'il en soit, Kim ne se posa pas d'avantage de question, probablement trop heureuse qu'il est réussit à la retrouver malgré la mince péripétie à l'aéroport. C'est avec délice, qu'elle dévora la totalité des mots inscrits sur les nombreuses pages qu'elle tenait en main. Ainsi dont, il pensait à elle tous les jours, tout comme elle. Évidemment, elle lui répondit dès que possible et ainsi, s'en suivirent une échange de lettre et de voyage fréquent entre les deux pays. Pendant trois ans, ce manège perdura, jusqu'à ce que finalement, la femme âgé maintenant de vingt-deux ans porte leur premier enfant. Un garçon qu'ils prénommèrent Lugh, aux yeux tout aussi en amandes que ceux de sa mère. C'est à Londres que la Japonaise mit cet enfant au monde, emménagé depuis peu avec son bel Anglais. Les parents de la jeune femme ne consentirent pas tout de suite à leur union, mais ils avaient bien finit par céder. Le jeune garçon grandit, entouré de ses parents qui lui donnèrent tout l'amour qu'il lui revenait. Seulement trois ans plus tard, Kim mit au monde un deuxième enfant. Mais cette fois, ce fut une petite fille aux traits plutôt étrange, à la chevelure nacré comme de la neige. Devant ce phénomène inexplicable, Tristan dû malgré avouer à sa tendre épouse les origines de sa famille. Certes, surprise, ce n'était pas pour autant qu'elle comptait le rejeter maintenant. La petite fut appelé Cybelle, car, elle était si belle … ( J'ai pas pu m'empêcher, désolé! é.è) Bien que le changement de couleur capillaire avait créé un émoi chez la femme, elle finit malgré tout par s'habituer à sa fille quelque peu spécial. Comme si de rien n'était, elle l'éleva tout comme le premier sans jamais voir en elle une quelconque anomalie. Au contraire, elle était sa fille, son trésor. Bien évidemment, elle était un peu plus à surveiller, car il ne fallait surtout pas que l'envie lui prenne de changer d'apparence ainsi devant tout le monde.

Cinq longues années passèrent, avant que la petite Ceridwen montre enfin le bout de son nez. Suite à l’accouchement, rien d'extraordinaire venant d'elle. Elle était pour dire, une enfant comme les autres en somme. La petite famille complète, c'est dans le calme et la sérénité que leur enfance se passa. Bien entendue, tout ne peut pas être parfait en ce monde. Pendant que Lugh montrait indéniablement le mauvais exemple à Cybelle, cette dernière en revanche, faisait tout son possible pour ne pas qu'il influence la plus jeune, facilement impressionnable de part son jeune âge. La petite s'était toujours montré intrigué par tout ce qui l'entourait et même qu'elle se prenait que trop souvent pour une exploratrice, alors qu'elle franchissait la porte de la maison en douce pour marcher simplement dans la rue. La plupart du temps, c'était sa grande sœur qui la retrouvait et la ramenait. Comment fait-elle pour toujours savoir où elle était? Aller savoir! C'est avec déception que Ceridwen revenait, l'air boudeuse, main dans la main avec Cybelle. Ne comprenait-elle pas son désir de découvrir le monde? À l'âge de six ans, alors qu'elle jouait paisiblement à la poupée dans sa chambre, elle entendit quelque chose tomber dans la chambre de sa grande sœur. Toujours intrigué par tout, c'est sur la pointe des pieds qu'elle se dirigea vers la porte de la pièce et la poussa légèrement de la paume de la main. Jetant un bref regard par la petite embrasure, elle vu alors que la plus vielle des deux filles avait quelque chose de … différent. Bien qu'elle n'en avait jamais parlé,de peur que personne ne la croit, ou tout simplement pour ne pas lui attirer d'ennuis, Ceridwen c'était toujours demandé comme elle avait fait! Pour cette question, elle eu tôt fait d'avoir sa réponse, le jour même où une certaine lettre arriva enfin dans le domaine familial.

Sans vraiment comprendre pourquoi, vu son jeune âge, elle remarqua simplement l'absence de cette dernière par la suite. Était-ce pour cela qu'elle l'avait prit très fort dans ces bras, un matin, alors que des larmes avaient coulés le long de ses joues? Réalisant que sa sœurs étaient partie, c'est avec une profonde tristesse que la gamine accueilli la nouvelle. Non! Ce n'était pas possible, Cybelle ne pouvait pas être partit ainsi! Pour la petite, sa grande sœur était sans nul doute son exemple, voir même son Model carrément. Sans elle, elle se sentait perdue et désorienté. Bien sûr, elle avait sa mère, mais ce n'était pas la même chose selon elle. Maman en avait rien à faire que ses poupées se disputent … Très vite, la fillette se lassa de ses jeux de gamine pour se retrancher sur son grand frère, qui était maintenant son nouveau jouet, joie! Une petite complicité s'installa entre les deux frères et sœurs, tandis que celui-ci, maintenant que Cybelle était loin, en profita pour lui apprendre les quatre-cent coups! Lugh fut même étonné par l'ivresse de la petite à vouloir apprendre toutes ses choses à la foie. Pour sûr, il était évident qu'elle avait hérité de son côté espiègle. Mais, c'est que maman en a baver par la suite! Plus les années avançait, et plus la petite se montrait de plus en plus discrète et perfectionniste dans ses mauvais tours, au grand plaisir de son grand frère d'ailleurs. À peine quelques mois plus tard, déjà que la jeune fille reçu les premières lettres de son aîné, qu'elle dû se faire lire par le plus vieux. Comme toujours, une réponse se faisait envoyer de sa part, tandis qu'elle prenait toujours le soin de lui mentionner quel blague elle avait fait dans la maison, exaspérant tout le monde.

Bien que pendant toutes ses années, la petite n'avait jamais montré un quelconque talent magique, voilà qu'à ses onze ans, une seconde lettre de Poudlard apparu dans le domaine, mais cette fois, en son nom, à elle. C'est avec réticente qu'elle prit le tout, du bout des lèvres. Pourtant, dès que son père lui fit la mention qu'elle serait maintenant à la même école que sa sœur aîné, la réticence prit rapidement place à une exagération de joie qui coûta même la vie à un cher bibelot qui eu le malheur de se trouver sur le bord d'une fenêtre, à côté d'elle. Ne sachant pas vraiment ce à quoi s'attendre, c'est avec un déni certain qu'elle fit fermer la bouche de son père afin d'aller faire ses valises sur le champ! Pas question d'attendre des explications, elle comprendrait certainement en temps et lieu, enfin, j'espère … Courant dans le couloir du domaine, ce fut au passa qu'elle empoigna fermement la main de sa sœur, en l'obligeant à la suite, pour ne pas dire tirer, jusqu'à sa chambre. Devant toutes ces nouveautés, pour le moins inhabituelles à sa vie précédente de Moldu, elle passa tout de même le '' mur '' de la gare, en prenant bien soin de ne pas lâcher son aîné, de peur de se fracasser les os. Une fois de l'autre côté, c'est la bouche grande ouverte qu'elle regardait le spectacle qui s'offrait à elle. Non pas qu'elle avait une crainte quelconque, car en compagnie de Cybelle, elle n'avait peur de rien, mais c'était surtout de l'amusement devant tout ça. Lorsqu'elle vit enfin les petits bonhommes de la banque, c'est avec joie qu'elle s'écria pouvoir enfin dire avoir vu un Gnome! Remarque qui déplut naturellement à la petite chose en question. Pour le reste, c'est dans un silence consentant qu'elle passa le reste de la journée, puisque les bêtises venant de sa bouche semblaient ne pas vouloir s'arrêter.

Pour le reste, toujours prête à tout à ce qui attrait aux nouvelles choses, la petite s'habitua très rapidement à sa nouvelle vie dans cette école de magie. Quoiqu'il n'est pas rare de la voir s'obstiner avec une toile qui la regarde de travers selon son goût. Ou, tout simplement, l’apercevoir ronchonner toute seule sur les escaliers qui changent de direction sans SON consentement personnel! Même si elle n'est pas franchement une bonne élève, elle tente tout de même de faire de son mieux devant sa grande sœur, tandis qu'en classe, elle devrait plutôt arrêter de jacasser comme une pie avec les autres et se concentrer d'avantage sur le professeur.



Et Si on Faisait

Connaissance ?



  • Pseudo ou prénom dans la vie réelle : Jeely. ( Oui, c'est vraiment mon prénom. )
  • Votre âge : 21 ans.
  • Comment avez vous trouvé notre forum ? : Cybelle.
  • Que pensez vous de notre forum ? : Il me semble bien.
  • Niveau Rp : Complètement nul ! é.è
  • Code qui est caché dans le règlement : Ok Alex.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Connor

avatar

Messages : 661
Humeur : est sur un petit nuage ^^

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 11:09

Soit le bienvenue petite soeur de Cybelle
amuse toi bien nous avons des règles mais la première est que ici du t'éclate en Rp
à bientôt

et je sens Poufsouffle je confirme ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://hogwarts-imperium.forumgratuit.org
Gwenlie matthews

avatar

Messages : 929
Humeur : Plutôt contente :D

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 11:12

Bienvenue parmis nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 11:20

Merci à vous deux ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Le Choixpeau

avatar

Messages : 54
Humeur : grochon

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 11:48

Silence dans la salle c'est une première année
mettez moi sur sa tête pour savoir dans qu'elle
maison elle va aller
hum je vois oui pour ta première année
du commencera à étudier chez les

POUFSOUFFLES
Revenir en haut Aller en bas
Alex Connor

avatar

Messages : 661
Humeur : est sur un petit nuage ^^

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 11:50

je l'avais dit

Bon Cybelle n'empêche que mes chocogrenouilles y sont tous passé un XD

c'est mon petit ange qui va être contente un Gwenlie ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://hogwarts-imperium.forumgratuit.org
Gwenlie matthews

avatar

Messages : 929
Humeur : Plutôt contente :D

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 12:10

OUUUUIIIIII !

Bienvenue chez les poufsouffles !


Revenir en haut Aller en bas
Albus S. Potter

avatar

Messages : 527
Humeur : Du passé faisons table en marbre.

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 12:12

Bienvenue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 12:22

Oh ! Merci beaucoup, vous êtes trop gentilles ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Cybelle Luper

avatar

Messages : 476

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 12:44

Bienvenue P'tite soeur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 13:53

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Roman E. Chance

avatar

Messages : 565
Humeur : Planante.

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 15:27

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ceridwen.   Mer 6 Juin - 19:14

Merci beaucoup ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Caleb A. Jackson

avatar

Messages : 247

MessageSujet: Re: Ceridwen.   Jeu 7 Juin - 23:17

    Bienvenue miss ;)
    Une touche de jaune en plus est tellement rafraîchissante ! Ça fait plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ceridwen.   Ven 8 Juin - 0:03

Merci. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ceridwen.   Sam 9 Juin - 13:46

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ceridwen.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ceridwen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PV Combat Stockholm] Ceridwen/Minotaure
» [1749] Je suis l'Alpha et l'Omega (Evolution Ceridwen)
» Marylin Ceridwen Vaughan ▲ ft. Zooey Deschanel ▬ Libre
» Ceridwen Gwynedd Griffiths -- Nul n'est jamais innocent [Révision bis 100 %]
» Ceridwen Dimrost

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts imperium :: Ministére de la magie :: « Répartition » :: Fiche refusée-